L’entreprenariat, c’est ‘IN’ !

2 mai 2018

Être entrepreneur en 2018, c’est ‘IN’ ! Qu’on se le dise, on pique la curiosité, on rend quelques-uns envieux par nos passionnants discours sur les éloges de notre statut …
Toutefois, malgré l’engouement des québécois pour l’entreprenariat, voici d’impressionnantes statistiques sur le sujet.
Alors que 25,7% des hommes songent à se lancer en affaires, la proportion chute à 16,7% chez les Québécoises.
Bref, si elles sont moins nombreuses à vouloir se lancer en affaires, celles qui le veulent prennent davantage action que leurs vis-à-vis masculins.

Par ailleurs, si 39,8% des propriétaires d’entreprises en 2017 sont des femmes, le taux de nouvelles entrepreneures, dont l’entreprise a démarré il y a moins d’un an, est de 51,4%, surpassant ainsi les hommes.

Mais sachez que cauchemars, inquiétudes, doutes, faux espoirs, illusions, rêves et claques aux visages nommé réalité côtoient le quotidien d’un entrepreneur émergent.
Le ‘fake it till you make it’ ne réussi pas à tous ! Étant moi-même une entrepreneure balbutiant entre les appels ‘cold call’ et les amoncellements de contacts potentiels, je découvre pleins de trucs et je surfe dans les sillons du réseautage des foires entrepreneuriales. Parmi ces rencontres, des gens intéressants influencent notre parcours en dispersant conseils et conférences inspirantes. En 2017, la plus motivante et nourrissante des conférencières qui m’a sincèrement interpellé est Anne Marcotte de Adopte Inc et porte-parole  du Congrès des Quartier des affaires. Vraie, motivée et remplie d’énergie positive, cette femme m’a insuffler le désir de me propulser  dans l’entrepreneuriat au féminin. Étonnamment, sur les routes cahoteuses du parcours d’un entrepreneur, se trouve également des trésors cachés ainsi que des perles rares !
Bonne route !

Source :
Selon un article sur le site de www.lesaffaires.com titré Indice entrepreneurial québécois 2017 et Publié le 01/11/2017 à 09:26